Conditions d’admission en 5ème année

Pour pouvoir suivre notre formation en technicien(ne) en environnement, il faut :

  • Avoir réussi avec fruit la 4ème année de l’enseignement de transition général ou technique ou de qualification technique.

Spécificité de l'option

Les objectifs généraux de la section “Technicien(ne) en environnement” s’articulent autour de plusieurs orientations :
  • Identifier les bases de l’écologie et de la protection de l’environnement.
  • Participer à l’application des techniques de gestion de l’environnement.
  • Participer à la gestion de la matière vivante.
  • Participer à la gestion des espaces dits « naturels ».
  • Participer à la gestion de l’espace rural et urbain.
  • Participer à l’amélioration de la qualité de la vie.
  • Informer et sensibiliser en matière d’environnement.
  • S’intégrer dans la vie professionnelle.

Le (la) technicien (ne) en environnement exerce une fonction relais entre, d’une part, les concepteurs, possédant une formation de niveau supérieur, universitaire ou non et, d’autre part, les équipes de terrain (éco cantonniers, ouvriers, jardiniers, …), responsables de l’exécution.

Le (la) technicien (ne) en environnement doit posséder une capacité d’écoute, de reformulation et de communication adaptée à l’environnement dans lequel il est appelé à exercer ses fonctions. C’est aussi un métier de plein air, il faut être motivé et curieux du milieu naturel.

D’autre part, une seconde préoccupation est de donner une base théorique solide pour que l’étudiant puisse accéder à des études supérieures.

Sanction des études

CESS : certificat d’enseignement secondaire supérieur.

Débouchés préférentiels au terme de la 6ème année.

Le technicien, la technicienne en environnement peut travailler dans différents secteurs assez variés. Ces différents secteurs nécessitent une formation polyvalente lui permettant de s’introduire dans des domaines très vastes notamment dans les quatre axes suivants :

  • La protection et la gestion des espaces verts urbains et ruraux au sens large ;
  • La gestion des déchets ;
  • La surveillance des eaux, en ce comprise la collecte des échantillons ;
  • L’assistance aux conseillers en environnement.

Suivant les aptitudes, le travail et les motivations des élèves :

Enseignement supérieur :

Bachelier en gestion de l’environnement, en architecture des jardins et du paysage, en agronomie, en écologie sociale, en commerce et développement…

Études supérieures de type long : Sciences agronomiques, architecture du paysage…

Études universitaires : Bioingénieur, sciences et gestion de l’environnement…

Au terme de la 6ème année : possibilité de suivre une 7ème année « Gestionnaire des ressources naturelles et forestières » ou une 7ème année complément en diversification et aménagement d’espace rural.

Grille horaire de 5ème et 6ème années Qualification technique environnement :

Formation commune 5e 6e
Religion catholique
Formation sociale et économique
Formation historique et géographique
Formation scientifique
Education physique
Français
Langue moderne (néerlandais ou anglais)
Mathématique
2
2
2
2
2
4
2
4
2
2
2
2
2
4
2
4
Option groupée
Ecologie
Techniques de l’environnement
Aménagement et gestion des espaces ruraux et urbains
Laboratoire d’écologie
Activités d’insertion professionnelles
4
4
2
4
2

4
4
4
4